Uncategorized

Violences conjugales, travail et indépendance financière

Les violences conjugales continuent souvent au travail. Il est important de rester indépendante financièrement.

Le harcèlement psychologique peut se faire par des subterfuges de harcèlement commis à distance: fomenter les retards de la compagne, la fatiguer l’épuiser, utiliser son téléphone, multiplier les mails, les messages, l’attendre, l’empêcher de déjeuner…

Mais il y a aussi une mesure à connaitre:

Le déblocage anticipé de l’épargne salariale

Parmi les propositions du Grenelle des violences conjugales, l’une consistait à ouvrir le droit aux victimes de violences conjugales sous ordonnance de protection de débloquer leur épargne salariale de façon anticipée.

L’article R3324-22 du code du travail autorise le déblocage de l’épargne salariale lorsque des violences ont été commises contre l’intéressé par son conjoint, son concubin ou son partenaire lié par un pacte civil de solidarité, ou son ancien conjoint, concubin ou partenaire :

 

a) Soit lorsqu’une ordonnance de protection est délivrée au profit de l’intéressé par le juge aux affaires familiales en application de l’article 515-9 du code civil ;

b) Soit lorsque les faits relèvent de l’article 132-80 du code pénal et donnent lieu à une alternative aux poursuites, à une composition pénale, à l’ouverture d’une information par le procureur de la République, à la saisine du tribunal correctionnel par le procureur de la République ou le juge d’instruction, à une mise en examen ou à une condamnation pénale, même non définitive.

Related Posts